• Itinéraire

    Les 140 km

    du chemin

  • Le Chemin…

    Animation panneaux

  • Via Septemtriones Templi

  • Traduction

  • Contactez-nous…

  • Bulletin d’adhésion

  • Saint-Jacques en Boulangrie

  • Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

  • QR Code

Après 10 mois…

logo-la-voix-du-nord

Dimanche 2 août 2009

L’association

Saint-Jacques-en-Boulangrie

avance d’un bon pas

association-saint-jacques-en-boulangrie

Les membres de l’association

voient d’un bon oeil les projets en cours à Vaucelles

Un an à peine après sa création, l’association Saint-Jacques-en-Boulangrie vient de franchir une nouvelle étape. Elle a établi l’itinéraire des pèlerins de Compostelle entre Tournai et Saint-Quentin. Un chemin qui traverse de nombreuses communes du Cambrésis. Un autre travail va débuter : le balisage.

En septembre 2008, date de sa création, l’Association Saint-Jacques-en-Boulangrie avait un objectif ambitieux : faire revivre les chemins de Compostelle dans le Cambrésis et assurer ainsi la jonction entre deux territoires, le Hainaut belge et le Nord de l’Aisne. Sous l’impulsion de son président Régis Quennesson et en partenariat avec l’office de tourisme du Cambrésis, elle a déjà réalisé une bonne partie du chemin en arrêtant la portion de route entre le Hainaut belge et l’Aisne.

Celle-ci traverse plusieurs communes du Cambrésis. « Le travail réalisé à partir des archives a pu faire aboutir à un tracé respectant à la fois le suivi de l’Escaut, les anciennes voies gallo-romaines de notre région, le chemin le plus court qui était privilégié par les pèlerins au Moyen Âge – sauf lorsqu’ils se permettaient un écart pour rejoindre un lieu saint excentré – et les voies de randonnées actuelles », ex plique le trésorier adjoint de l’association Guy Boussekey. Les recherches historiques réalisées depuis dix mois par l’un des quatre ateliers de travail ont confirmé le passage régulier de nombreux pèlerins dans le Cambrésis, particulièrement entre avril et octobre : le long de l’Escaut, à Cambrai, Honnecourt et autour de l’abbaye de Vaucelles.

Ce dernier site accueillera à l’horizon 2011 un learning center, une bibliothèque moderne qui traitera des faits religieux (notre édition du 30 mai). L’initiative du conseil régional n’a pas laissé de marbre les membres de Saint-Jacques-en-Boulangrie qui profiteront de l’aubaine pour promouvoir leur action : « C’est une belle opportunité, reconnaît Guy Boussekey. Notre action devrait être étroitement liée à ce fabuleux projet porté par la Région et les élus. » En attendant, l’association, qui veut s’ériger en relais local pour tous ceux qui souhaitent faire route vers Compostelle, continue ses recherches historiques pour affiner le tracé et être le plus fidèle possible au chemin d’origine. Elle peut compter sur les conseils de ses amis belges et hollandais passionnés de randonnée et d’histoire locale qui regrettaient le manque de repères dans le Cambrésis pour partir vers Saint-Jacques. Les Amis des chemins de Compostelle du Nord, association créée il y a quatre ans à Wattignies, lui apportera également une aide précieuse. Une première rencontre a déjà eu lieu. « Nous avons pu échanger sur la philosophie de notre action et créer un contact pour un futur partenariat dans notre région », conclut le trésorier adjoint.

Par Samuel Petit

Article original : CLIC !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :