• Itinéraire

    Les 140 km

    du chemin

  • Le Chemin…

    Animation panneaux

  • Via Septemtriones Templi

  • Traduction

  • Contactez-nous…

  • Bulletin d’adhésion

  • Saint-Jacques en Boulangrie

  • Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

  • QR Code

Learning Center

logo-la-voix-du-nord

Dimanche 15 novembre 2009

Un « learning center »

à Vaucelles :

une chance de doper

le potentiel touristique

et culturel du Cambrésis

un-learning-center-a-vaucelles-une-chan-100169.jpgLes architectes vont bientôt

soumettre leurs projets.

En attendant, J. Legendre

prêche la bonne parole.

Une cathédrale du savoir. Un temple de la connaissance. La Mecque de l’érudition et de l’omniscience… On apprenait en mai dernier que le palais abbatial de Vaucelles était voué à faire figure à l’horizon 2011 de référence nationale, voire même au-delà, en matière de fait religieux pour abriter un learning center éponyme. Mais au fait, c’est quoi un learning center ? C’est à cette question, et à bien d’autres, que le sénateur Jacques Legendre s’est cette semaine attaché à répondre, lui que le patron de la Région Nord – Pas-de-Calais, Daniel Percheron, a érigé en pape du projet au niveau local.

Concept.

Les learning centers sont en quelque sorte « les bibliothèques du XXI e siècle », dotées d’outils permettant l’accès, la maîtrise de savoirs thématiques et leur diffusion au plus grand nombre. « Une nouvelle génération de centres de ressources ayant vocation à s’adresser avant tout aux quatre millions d’habitants du Nord – Pas-de-Calais ». Et c’est donc au fait religieux que sera dédié celui de Vaucelles. Il permettra à chacun « de connaître, de s’approprier ou d’approfondir ses connaissances relatives aux religions, et ce dans une approche bien entendu non-confessionnelle ».

Articulation.

Le learning center de l’abbaye sera équipé de divers espaces. Un vaste lieu d’accueil et de détente, d’abord, au rez-de-chaussée, où chaque visiteur sera orienté de façon personnalisée, en fonction de ses besoins ou de ses demandes. Une galerie d’exposition complétera le dispositif… Un espace de rencontre avec le savoir, ensuite, au sein duquel, au coeur de la structure, une bibliothèque numérique permettra à chacun de côtoyer les savoirs sous toutes leurs formes, y compris les plus pointus, Au premier étage, on entrera dans un espace de construction et de confrontation des savoirs. Dans une conception basée sur le partage, le learning center ne peut pas être seulement un centre de ressources passif où l’on vient puiser une information stockée : c’est pourquoi cet espace sera aménagé de façon à ce que dialogue, rencontres et échanges y soient favorisés, entre les mondes universitaires, économique, culturel, médiatique et bien entendu le grand public. Sur le principe de l’éducation populaire, cet espace pourra accueillir des conférences et des débats assurés par des pointures et diffusés au plus grand nombre par divers canaux (web, radio, publications…). Enfin, au troisième, sous les combles, on trouvera un espace multimédia qui desservira deux salles, l’une de lecture et de consultation de documents courants, l’autre de documentation-médiathèque avec accès à des documents rares et anciens.

Enjeux.

« Le diable est dans les détails », disait cette semaine Jacques Legendre, s’adressant à un chapelet d’élus et de représentants d’oganismes consulaires du Cambrésis. Un Cambrésis qui a selon lui une chance extraordinaire d’accueillir un tel équipement. Et voilà pourquoi il convient de ne rien laisser au hasard. Car avec ce learning center, le territoire aura une inestimable chance de doper son potentiel touristique et culturel.

H. Fé.

logo-la-voix-du-nord

Mercredi 3 juin 2009

La bibliothèque numérique

à Vaucelles,

un atout à jouer

pour le Cambrésis

learning center (2)

Le sénateur du Nord,

Jacques Legendre,

présidera le conseil d’orientation

de la future bibliothèque numérique

de l’abbaye.

Jacques Legendre, sénateur du Nord et président de la commission des affaires culturelles du Sénat, ne peut que se réjouir du futur projet, porté par la Région, qui verra le jour fin 2011 à l’Abbaye de Vaucelles. Une bibliothèque numérique (un « learning center ») dédiée aux faits religieux. Un projet qu’il met en parallèle avec une autre volonté de la ville de Cambrai, celle de réaménager la médiathèque dans le collège des Jésuites.

« Cela fait longtemps que je souhaite que l’abbaye de Vaucelles puisse rayonner et avoir une place importante dans la région », lance le sénateur. Qui aurait aimé, il y a plusieurs années, accueillir dans ces lieux la galeriste Denise René, experte de l’abstraction géométrique. Une idée finalement avortée contrairement à celle du Learning center que soutient financièrement la Région (5,5 millions d’euros). Et celle-ci n’aura rien d’abstrait puisque les travaux seront lancés en 2010 comme l’a annoncé le président de Région, Daniel Percheron, lors de sa visite, vendredi, aux Rues-des-Vignes (notre édition du 30 mai).

Développement du territoire

L’homme a également souhaité que Jacques Legendre prenne la présidence du conseil d’orientation de cette future bibliothèque. « Il n’a pas eu de mal à me persuader. Nous sommes tous deux historiens de formation. » Pour le sénateur, cette bibliothèque numérique dans laquelle chercheurs, étudiants ou encore amateurs pourront venir consulter sur place et en ligne un important fonds de manuscrits religieux et incunables, est une grande opportunité. Les archives de la faculté catholique de Lille pourraient aussi y être installées. « Il ne s’agit pas de se substituer à l’église, mais d’apporter un éclairage sur le point de vue culturel. » Jacques Legendre y voit aussi une carte à jouer pour le Cambrésis. « Ce projet aura des incidences sur le développement du territoire. Je souhaiterais que le Cambrésis se l’approprie. Ce ne sera pas un lieu de rendez-vous pour des esthètes. Avoir un projet culturel fort, c’est aussi un élément de réponse pour l’avenir face à la crise que nous subissons actuellement. » Le sénateur imagine déjà dans ce lieu unique des concerts de musique sacrée ou encore des pièces de théâtre. « Ça pourrait avoir beaucoup d’allure ». Reste encore à développer l’offre touristique pour loger et restaurer les visiteurs. Pour que le souhait du sénateur devienne réalité. « J’ai toujours souhaité que l’abbaye de Vaucelles soit ce qu’est l’abbaye de Fontevraud. »

M.-C. DEBAENE

logo-la-voix-du-nord

Samedi 30 mai 2009

En 2011,

le palais abbatial de Vaucelles

accueillera

un « learning center »

sur les faits religieux

learning center (1)

Le nouveau centre de ressources sera aménagé dans le palais abbatial

(à gauche sur la photo).

Hier matin, le président de la région Nord – Pas-de-Calais Daniel Percheron est venu à Vaucelles présenter aux élus (locaux à régionaux) et aux représentants des universités régionales le projet de « learning center » qui ouvrira ses portes, dans une aile de l’abbaye, à l’horizon 2011 (lire notre édition d’hier).

Il s’agit d’un projet ambitieux, une bibliothèque moderne voire modèle, du XXIe siècle, qui traitera des faits religieux. Ce nouvel antre du savoir s’étendra sur trois niveaux aménagés dans le palais abbatial. Pour ceux qui connaissent le prestigieux site cistercien de Vaucelles, il s’agit de l’aile qui longe la rue et qui est aussi connue sous le nom (prédestiné) de Bibliothèque pour avoir abrité, du temps des moines, quelque 40 000 livres, manuscrits et incunables.

Le rez-de-chaussée comprendra une zone de détente et accueil, une grande salle (170 m²) et une galerie d’exposition, ainsi qu’un espace de réunions et divers locaux (stockage, régie interprétariat, etc.). Le premier étage sera constitué d’une série de salles, certaines destinées aux Construction/confrontation des savoirs, d’autres aux Rencontres avec le savoir, les dernières aux Recherches développement et transfert technologique, sans oublier quelques locaux administratifs. Au troisième niveau, sous les combles, on trouvera un espace multimédia qui desservira deux salles, l’une de lecture et de consultation de documents « courants », l’autre de documentation – médiathèque avec accès aux documents anciens.

Trois architectes sont sur les rangs pour réaliser le projet. Sauf contretemps, l’ouverture officielle du learning center de Vaucelles devrait avoir lieu au cours du premier trimestre 2011.

Un festival de choeurs dès cet automne

Des expositions ouvertes permanentes seront proposées aux visiteurs, qu’il s’agisse « d’étudiants, de chercheurs d’université, de retraités passionnés par la figure de saint Bernard ou par l’histoire de leur paroisse, par exemple », a listé de manière non exhaustive le président de la Région. Elles seront complétées d’expositions thématiques et de manifestations culturelles « très grand public ». Un souhait clairement exprimé par les participants à la présentation dont plusieurs ont contesté l’utilisation d’un anglicisme pour désigner ce nouvel espace de savoir, À propos de ces événements, il est dès à présent question de l’organisation, à la rentrée, d’un « festival, autour de la musique sacrée, s’exprimant par la voix, à la fois des choeurs d’adultes et des choeurs d’enfants ». D’autres formes ou expressions de l’art seront également invitées au learning center : plasticiens attirés par l’art religieux, artistes, écrivains… Autant de rendez-vous qui contribueront indéniablement à développer le site de l’abbaye et le coeur du Cambrésis. Un véritable « choix volontariste d’aménagement régional » que n’ont pas manqué de revendiquer bien haut les représentants de la Région.

BRUNO DEMEULENAERE

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :