• Itinéraire

    Les 140 km

    du chemin

  • Le Chemin…

    Animation panneaux

  • Via Septemtriones Templi

  • Traduction

  • Contactez-nous…

  • Bulletin d’adhésion

  • Saint-Jacques en Boulangrie

  • Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

  • QR Code

A.G. 27 nov. 2009

Dimanche 27 décembre 2009

Edition de Valenciennes

Le circuit des chemins

de Saint-Jacques de Compostelle

refait surface

dans le Valenciennois

Le balisage des chemins forestiers débutera au cours de l’année 2010.

Faire revivre les chemins du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle : c’est l’ambition …

d’une association cambrésienne, Saint-Jacques-en-Boulangrie (1), qui veut retracer, entre la Belgique (Tournai) et l’Aisne (Saint-Quentin), le parcours emprunté par les marcheurs vers le Nord-Ouest de l’Espagne. Ce circuit long de 140 km qui traverse notre arrondissement fut, jusqu’ici, peu ou prou laissé à l’abandon, au grand dam des randonneurs. Il a été divisé en sept portions équidistantes : Tournai-Saint-Amand Saint-Amand-Wallers Wallers-Bouchain (Bassin rond) Bouchain-Cambrai Cambrai-Honnecourt Honnecourt-Estrées (Aisne) Estrées-Saint-Quentin. Depuis plusieurs mois, l’association, bien aidée par les Amis de Compostelle du Nord, travaille sur l’élaboration de ces sept tronçons. « Un atelier effectue depuis un an un travail de reconnaissance des chemins, un circuit remarquable », indique Guy Boussekey, membre actif du groupe, chargé de l’animation du site web (2).

C’est la première étape d’un long travail de recherches sur l’histoire et la géographie locales, nécessaire à la recréation du circuit. L’association présidée par Régis Quennesson se donne trois ans pour mener à bien ce projet touristique, historique et pédagogique à la fois : après les recherches, viendra l’heure du balisage sur le terrain (des panneaux spécifiques indiqueront le chemin à emprunter), prévu en 2010, et l’édition d’une documentation sous forme d’un triptyque (itinéraire, lieux de restauration et d’hébergement, sites à ne pas manquer sur votre chemin). Ce document sera consacré aux richesses patrimoniales qui s’offriront au regard des randonneurs : il sera disponible en trois langues (français, anglais et néerlandais).

Le balisage (exercice de rigueur s’il en est !) va donc commencer d’ici peu : « Il permettra de délivrer aux marcheurs non seulement l’itinéraire à suivre mais également une communication sur la santé et le respect de l’environnement », estime Régis Quennesson, qui avait effectué la route jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle il y a trois ans dans le cadre d’une action de sensibilisation au don du sang. La première phase concrète du projet après un an de mise en place à la recherche de partenaires est en bonne voie. La deuxième est prévue dès le printemps : l’association cambrésienne et les Amis des chemins de Compostelle du Nord (dont le siège est à Wattignies) officialiseront leur rapprochement, probablement à Saint-Amand, lieu de partage des recherches effectuées par les deux groupes depuis plusieurs mois. Un pas important vers la réalisation de ce projet qui ravit les marcheurs – français, belges ou hollandais – qui se plaignaient jusque-là de l’absence de circuit dans le Valenciennois et le Cambrésis.

Par SAMUEL PETIT

(1) Le nom de Boulangrie – comprenez boulangerie – est associé à une rue du centre-ville de Cambrai, l’actuelle rue des Rôtisseurs.

(2) Pour tout renseignement : https://saintjacquesenboulangrie.wordpress.com/

Article original : CLIC !

Lundi 28 décembre 2009

Edition de Cambrai

Le balisage des chemins forestiers débutera au cours de l’année 2010.

Le circuit des chemins

de Saint-Jacques de Compostelle

trace progressivement sa route

dans le Cambrésis

Faire revivre les chemins du pèlerinage de Saint-Jacques de Compostelle : c’est l’ambition …

d’une association cambrésienne, Saint-Jacques-en-Boulangrie (1), qui veut retracer, entre la Belgique (Tournai) et l’Aisne (Saint-Quentin), le parcours emprunté par les marcheurs vers le Nord-Ouest de l’Espagne. Ce circuit long de 140 km qui traverse notre arrondissement fut, jusqu’ici, peu ou prou laissé à l’abandon, au grand dam des randonneurs. Il a été divisé en sept portions équidistantes : Tournai-Saint-Amand Saint-Amand-Wallers Wallers-Bouchain (Bassin rond) Bouchain-Cambrai Cambrai-Honnecourt Honnecourt-Estrées (Aisne) Estrées-Saint-Quentin. Depuis plusieurs mois, l’association, bien aidée par les Amis de Compostelle du Nord, travaille sur l’élaboration de ces sept tronçons. « Un atelier effectue depuis un an un travail de reconnaissance des chemins, un circuit remarquable », indique Guy Boussekey, membre actif du groupe, chargé de l’animation du site web (2).

C’est la première étape d’un long travail de recherches sur l’histoire et la géographie locales, nécessaire à la recréation du circuit. L’association présidée par le Clarysien Régis Quennesson se donne trois ans pour mener à bien ce projet touristique, historique et pédagogique à la fois : après les recherches, viendra l’heure du balisage sur le terrain (des panneaux spécifiques indiqueront le chemin à emprunter), prévu en 2010, et l’édition d’une documentation sous forme d’un triptyque (itinéraire, lieux de restauration et d’hébergement, sites à ne pas manquer sur votre chemin). Ce document sera consacré aux richesses patrimoniales qui s’offriront au regard des randonneurs : il sera disponible en trois langues (français, anglais et néerlandais).

Le balisage (exercice de rigueur s’il en est !) va donc commencer d’ici peu : « Il permettra de délivrer aux marcheurs non seulement l’itinéraire à suivre mais également une communication sur la santé et le respect de l’environnement », estime Régis Quennesson, qui avait effectué la route jusqu’à Saint-Jacques de Compostelle il y a trois ans dans le cadre d’une action de sensibilisation au don du sang. La première phase concrète du projet après un an de mise en place à la recherche de partenaires est en bonne voie. La deuxième est prévue dès le printemps : l’association cambrésienne et les Amis des chemins de Compostelle du Nord (dont le siège est à Wattignies) officialiseront leur rapprochement, probablement à Saint-Amand, lieu de partage des recherches effectuées par les deux groupes depuis plusieurs mois. Un pas important vers la réalisation de ce projet qui ravit les marcheurs – français, belges ou hollandais – qui se plaignaient jusque-là de l’absence de circuit dans le Valenciennois et le Cambrésis.

Par SAMUEL PETIT

(1) Le nom de Boulangrie – comprenez boulangerie – est associé à une rue du centre-ville de Cambrai, l’actuelle rue des Rôtisseurs.

(2) Pour tout renseignement : https://saintjacquesenboulangrie.wordpress.com/

Mercredi 2 décembre 2009

Régis Quennesson et ses amis ont travaillé dur.

Le repérage

entre Tournai et Saint-Quentin

est terminé

Vendredi soir avait lieu l’assemblée générale de l’association Saint-Jacques-en-Boulangrie (*), créée en septembre 2008. …

À l’origine, il y a un constat : celui dressé en 2007 par Régis Quennesson, voyageant à pied entre Clary et Saint-Jacques-de-Compostelle, afin de « promouvoir le don de soi » (et notamment le don du sang). Si en Espagne, les indications sont partout pour guider le marcheur, dans le Cambrésis rien n’est organisé : pas de renseignement sur l’itinéraire historique, ni sur les lieux pour se restaurer ou dormir. Alors Régis Quennesson envisage-t-il de remédier à ces carences et de remettre en valeur les chemins empruntés autrefois par les pèlerins entre Tournai et Saint-Quentin, en passant, bien évidemment par Cambrai, en suivant l’Escaut… Aujourd’hui, « grâce au travail d’équipe, le repérage entre Tournai et Saint-Quentin, est terminé ! » Il aura fallu plus d’un an pour mener à bien ce chantier. Il reste maintenant « à mettre en place des haltes de repos pour accueillir les visiteurs et les pèlerins ».

(*) Comprendre boulangerie.

Renseignements et contact :

https://saintjacquesenboulangrie.wordpress.com.

Bureau :

Régis Quennesson, président, Odile Baugue et Armelle Plateau, secrétaires, Georges Laigle, trésorier.

Article original : CLIC !

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :