• Itinéraire

    Les 140 km

    du chemin

  • Le Chemin…

    Animation panneaux

  • Via Septemtriones Templi

  • Traduction

  • Contactez-nous…

  • Bulletin d’adhésion

  • Saint-Jacques en Boulangrie

  • Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

  • QR Code

Compostelle 2010

Dimanche 24 janvier 2010

Partir sur le chemin

de Compostelle ?

Les abbés Dewailly et Debuf préparent activement le pèlerinage pour les membres de la communauté catholique cambrésienne.

En cette année de jubilé pour le pèlerinage de Compostelle,

le diocèse de Cambrai propose de vivre cette riche expérience en partant de Saint-Jean-Pied-de-Port, à pied, pour rejoindre Santiago de Compostela. Ou, pour d’autres, d’effectuer un ou plusieurs des cinq tronçons de ce « camino francès ».

Depuis des mois, les abbés Gérard Dewailly (paroisse Saint-Bernard) et Daniel Debuf (Sainte-Anne) ne comptent ainsipas leurs heures pour mettre en forme ce voyage qui durera quarante jours (du 16 juillet au 27 août). Ils en ont arrêté les modalités ces jours-ci et les proposent à ceux qui veulent les rejoindre (il reste une vingtaine de places), en en rappelant les grandes lignes : « Partir sur le chemin de Compostelle, c’est mettre ses pas dans ceux de millions d’hommes et de femmes qui, depuis des siècles, ont voulu rejoindre le tombeau de l’apôtre Jacques, premier martyr témoin du Christ ».

Pourquoi y aller ? Qu’y chercher, qu’y trouver ? « Si ce chemin est une aventure, la foi l’est toujours ! » Mais l’esprit pèlerin dicte toutefois quelques principes fondamentaux. Il est ainsi nécessaire d’avoir une certaine pratique de la marche, qui va durer quelque 800 km, en 34 étapes, avec 4 jours de repos intermédiaires. « Ce sera un ressourcement spirituel, avec la proposition de deux temps forts : le texte du matin, mise en route ouvrant à la méditation personnelle, et la messe célébrée au gré des étapes. La réflexion chrétienne sera apportée au jour le jour par plusieurs textes de nature profane ou religieuse et de longueurs très variées contenus dans le carnet du pèlerin. La vie en groupe durant la marche et les repas seront des moments de convivialité qui faciliteront l’échange ».

L’effectif maximum de ce pèlerinage est fixé à trente pèlerins, accompagnateurs compris. Un certain confort est indispensable à la récupération physique et mentale, afin de ménager la forme de chacun et l’ambiance collective, et ce pendant six semaines pour ceux qui feront la totalité du parcours. Les pèlerins dormiront soit à l’hôtel, soit sous une tente de deux chambres à deux lits et plantées sur un terrain équipé de sanitaires et d’électricité (draps et duvet non fournis), soit encore en auberge. Les repas seront pris en commun, avec au moins un repas chaud par jour. Les jours de repos, et à Compostelle, soit environ une nuit sur trois, tous les pèlerins seront réunis dans un même hébergement.

Les principales dates :

Vendredi 16 juillet, départ le soir et trajet en train couchettes de Douai à Saint-Jean-Pied-de-Port.

Samedi 17, messe dans la matinée et repas tiré du sac à Saint-Jean puis début de la marche.

Les jours de repos : dimanche 25 juillet à Logrono, mardi 10 août à Léon, lundi 16 août à Villafranca del Bierzo.

L’arrivée à Compostelle est prévue le lundi 23 août.

Mercredi 25 août, journée de la France à Compostelle, messe solennelle à la basilique.

Jeudi 26 août, départ de Compostelle en train couchettes.

Renseignements :

Tél : 06 111 200 54 ou klapsia@voila.fr.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :