• Itinéraire

    Les 140 km

    du chemin

  • Le Chemin…

    Animation panneaux

  • Via Septemtriones Templi

  • Traduction

  • Contactez-nous…

  • Bulletin d’adhésion

  • Saint-Jacques en Boulangrie

  • Entrez votre adresse e-mail pour vous inscrire à ce blog et recevoir les notifications des nouveaux articles par e-mail.

  • QR Code

15 km inaugurés dimanche à Saint-Amand

logo-la-voix-du-nord

Vendredi 26 avril 2013

Édition de Valenciennes – Encart Régional –

Voix du Nord - édition Valenciennes - 26 avril 2013 (1) image

Voix du Nord - édition Valenciennes - 26 avril 2013 (2) image

Voix du Nord - édition Valenciennes - 26 avril 2013 (3) image

36 Belles Balades

36 belles balades

Dimanche 21 avril 2013

.

« Trente-six belles balades » :

suivez le guide

.

Le thermomètre est moins taquin, le soleil se montre un peu plus, ça sent l’escapade… Comment sortir des sentiers battus ? Suivez notre guide ! Trente-six « belles balades » à travers le Nord – Pas-de-Calais, c’est ce que vous propose notre nouveau hors-série. Soit cent pages pour (re) découvrir la région, de sa côte à ses forêts en passant par ses monts et ses villages.

Pour vous, nous avons sillonné le littoral, la Flandre, l’Artois, la métropole lilloise, le Hainaut et nous avons même poussé jusqu’en Belgique ainsi qu’en Picardie pour sélectionner dix-huit « parcours surprises ».

Au menu : une virée au goût de fraise à Samer, une rencontre avec des hommes assoiffés d’aventures à Marchiennes, une découverte de Roubaix au temps de la Belle Époque, un voyage dans les pas des Templiers à Boussières et Caudry ou encore une traversée d’Ostende, ville tournée vers la mer…

Pas à pas, nous vous guidons grâce à une carte qui vous indique les étapes que nous avons repérées : le choeur de l’église de Fressin où un tunnel a été creusé à la demande de la famille de Georges Bernanos, la source de Sainte-Bertille à Maroeuil ou les toits-terrasses de la Condition Publique à Roubaix…

Chaque parcours est complété par des informations pratiques pour vous rendre sur les sites, vous garer, vous restaurer et vous donner de bonnes idées d’activités à faire avec vos enfants, petits-enfants…

Incontournables et trouvailles

Ce hors-série s’arrête également dans dix-huit lieux incontournables de la région. Comme les jardins du mont des Récollets, près de Cassel, le centre historique médiéval d’Azincourt – lieu d’une bataille un peu trop vite expédiée dans les livres d’histoire – ou le beffroi d’Armentières, classé par l’UNESCO, et sa grosse cloche qui entonne La Madelon. Avec à chaque arrêt, les confidences d’un amoureux du site.

Enfin, dans le guide, des nouveautés telles qu’une balade sur les pas du poète Wilfried Owen à Ors ou un voyage en petite péniche sur la Somme.

Par José REI et Yann LAUMOND

.

« Trente-six belles balades », 100 pages.

En vente dès mercredi dans les points habituels : 3,90 €.

La Vie Amandinoise du 25 avril 2013

Hebdo municipal Saint-Amand les Eaux - 25 avril 2013 image

Les chemins de Saint-Jacques posent leur empreinte dans le Cambrésis

logo-la-voix-du-nord

Voix du Nord - édition Cambrai - 21 avril 2013 image

La Vie Amandinoise du 18 avril 2013

Hebdo municipal Saint-Amand les Eaux - 18 avril 2013 image

A Wallers, le 28 avril, le chemin de Saint-Jacques

logo-la-voix-du-nord

Mercredi 17 avril 2013

.

[RANDONNÉE]

À Wallers, le 28 avril,

le chemin de Saint-Jacques

.

Le dimanche 28 avril, les randonneurs pourront découvrir

le chemin de Saint-Jacques de Compostelle.

.

Dimanche 28 avril, le public est invité à venir inaugurer le balisage du tronçon Saint-Jacques de Compostelle s’étendant sur une quinzaine de kilomètres de Saint-Amand-les-Eaux à Wallers-Arenberg. Ce temps fort intervient à la demande de l’association Saint-Jacques en Boulangrie auprès des offices de tourisme du secteur.

Un important travail de balisage avait été déployé depuis Zeebrugge jusqu’à Tournai. Puis, depuis Tournai jusqu’à la source de l’Escaut, le balisage était inexistant.

L’inauguration prévue le 28 est ainsi une nouvelle étape. À cette occasion, des coquilles en laiton spécifiquement conçues pour la cité thermale seront posées au sol. Un modèle unique repris à Wallers-Arenberg, Denain et Bouchain.

La randonnée de ce dimanche 28 avril, au départ de Saint-Amand-les-Eaux jusqu’à Wallers-Arenberg, est ouverte à tous. Le tarif est fixé à 5€ par personne. Rendez-vous à 11 heures, à la mairie de Wallers-Arenberg. Un bus acheminera les randonneurs jusqu’au pied de la Tour abbatiale. Il est conseillé de prévoir un pique-nique. La réservation est obligatoire, au plus tard 48 heures avant auprès de l’Office de tourisme de la Porte du Hainaut, 89, Grand’Place, à Saint-Amand-les-Eaux, ou par téléphone.

Tél : 03 27 48 39 65.

Communauté d’Agglomération de la Porte du Hainaut

Mensuel Communauté d'Agglomération de la Porte du Hainaut - mars 2013 (page 6) image

Le Nouvel Observateur en parle…

Logo Nouvel Observateur14 mars 2013

.

Le Nouvel Observateur - 14 mars 2013 image

Régis Quennesson va semer des coquilles sur le chemin de Saint-Jacques

logo-la-voix-du-nord

Dimanche 10 février 2013

.

Régis Quennesson va semer

des coquilles sur le chemin

de Saint-Jacques

.

| LE VISAGE DU DIMANCHE |

L’aventure, belle, continue. Le Clarysien Régis Quennesson poursuit sa marche en avant. Non, il n’arpente plus le chemin de Saint-Jacques de Compostelle. Enfin, si ! Mais différemment. Avec l’association Saint-Jacques en Boulangrie. Pour retrouver et baliser les chemins de Saint-Jacques dans le Cambrésis. Et même, de Saint-Amand-les-Eaux à Saint-Quentin. Un travail bien avancé, et toujours en cours. Mais qui prend aujourd’hui une tournure supplémentaire. Il est question de coquille.

.

 Régis Quennesson est heureux du résultat: la coquille Saint-Amand-Les-Eaux est déjà très demandée.

Régis Quennesson est heureux du résultat :

la coquille Saint-Amand-Les-Eaux est déjà très demandée.

.

« Quand on a démarré, on savait juste, grosso modo, que des marcheurs passaient dans le secteur. » Et qu’ils étaient en souffrance pour s’y retrouver. D’où cette aventure portée par l’association Saint-Jacques en Boulangrie. Qui a bien oeuvré depuis. Déjà quatre tronçons entre Bouchain et Saint-Quentin ont été matérialisés. Des dépliants créés. Pour aider les marcheurs, leur donner aussi l’envie de revenir par ici. Un énorme travail réalisé grâce à de nombreuses bonnes volontés. Qui vont toujours plus nombreuses, au fil de rencontres.

Ainsi, en 2009, Régis Quennesson d’être sollicité par un club service pour une conférence à Cambrai. Le même club de lui demander la même conférence, sur son aventure, mais à Saint-Amand-les-Eaux la même année. Où le maire, un certain Alain Bocquet est venu le saluer. Et assurer le Clarysien de son soutien pour la matérialisation d’un tronçon partant de Saint-Amand. Régis Quennesson de prendre donc contact avec l’office de tourisme de la Porte du Hainaut.

Et puis, au fil des discussions, l’idée est venue de sceller des coquilles au sol. Ces mêmes coquilles qui, ailleurs en France, et en Espagne, symbolisent le chemin sur lequel on se trouve. Des coquilles de bronze. Les élus de Saint-Amand sont partants.

Bien ! Sauf que… On peut en trouver où des coquilles ?  Bonne question, merci de la lui avoir posée. « C’est ce que m’ont demandé les services techniques de Saint-Amand…. Je n’en savais rien.» Nouvelle quête pour le Clarysien. Facilitée par le Net. « J’ai trouvé un fabricant à Toulouse. C’était dans le cahier des charges, on voulait une entreprise française. » Cette entreprise venait de créer une coquille pour une ville du Sud-Ouest. Le fabricant en a envoyé un échantillon. Mais déception : trop petite et surtout pas originale cette coquille.

Régis Quennesson de réfléchir avec l’office de tourisme de la Porte du Hainaut à une forme plus originale. L’entreprise de faire une nouvelle proposition. « Il nous a fallu choisir à partir de la photo d’une maquette en plâtre. » Mais le choix a été le bon. « Ensuite, la société nous a envoyé une photo de la coquille réalisée en bronze : oui, c’est celle-là ! » L’ordre de fabrication était donné par Saint-Amand qui en a commandé 53, 53 coquilles qui vont matérialiser le chemin dans la traversée de la ville. Et l’entreprise toulousaine depuis commercialise ce produit nouveau, répondant au nom de coquille Saint-Amand-Les-Eaux à la demande de Régis Quennesson.

Des coquilles qui pourraient être posées ensuite à Cambrai, mais aussi Mazinghien, Honnecourt… « Il y a même une ville de Suisse qui en a commandé. Ce qu’on a réalisé va servir à d’autres. La coquille a été imaginée dans le Nord, elle est produite à Toulouse et on va même en poser en Suisse. C’est une belle aventure moderne avec au départ une histoire ancienne. » Et Régis Quennesson de conclure : « Sans un travail de groupe, on n’aurait rien fait, c’est ça le message important. »

Par David LAURENCE

Un tronçon inauguré en avril dans l’Amandinois

Vendredi 21 décembre 2012

.

Chemins de Compostelle :

un tronçon inauguré

en avril dans l’Amandinois

.

 C'était à Bouchain début octobre : depuis l'association a parcouru du chemin. Prochaine étape en avril dans l'Amandinois.

C’était à Bouchain début octobre :

depuis l’association a parcouru du chemin.

Prochaine étape en avril dans l’Amandinois.

.

| RANDONNÉE |

Dans son ambitieux projet de réhabilitation des chemins de Saint-Jacques de Compostelle, l’association Saint-Jacques-en-Boulangrie avance à grands pas.

Ses représentants étaient à Saint-Amand en début de semaine pour finaliser une nouvelle étape du projet. La ville a validé la coquille qui ornera ses rues à partir du 28 avril, date de la première pose par Alain Bocquet et de l’inauguration du tronçon entre Wallers et Saint-Amand.

« Nous avons mené une étude approfondie, en collaboration avec les services techniques et l’office de tourisme de la Porte du Hainaut, pour concevoir la coquille parfaite », explique Régis Quennesson, président de l’association implantée à Cambrai. Elle mesure est 16 cm de long et 15 cm de large. Le modèle est très proche de celui de Tournai (Belgique) et de Vézelay (Yonne).

Deux potelets en bois seront posés à l’entrée et à la sortie de la ville. Un troisième sera installé à la séparation des deux chemins, d’un côté celui créé par Saint-Jacques-en-Boulangrie, de l’autre celui conçu par l’association Via Septemtriones, qui suit la route des Templiers.

Enfin, un pupitre d’informations des chemins de Saint-Jacques trouvera sa place sur le parcours du centre-ville.

La ville de Saint-Amand a, d’ores et déjà, prévu de commander soixante coquilles et l’office de tourisme vingt, qui seront destinées à la vente.

Les boulangers pourraient être invités à participer au grand rendez-vous de 2013 en confectionnant des pâtisseries… en forme de coquille, bien sûr !

Par Samuel Petit

%d blogueurs aiment cette page :